Présentation

Le Centre Résolution Conflits (CRC) est une Organisation Non Gouvernementale de paix, de défense des droits humains et développement communautaire dont l’idée de création remonte en 1993  à NYANKUNDE, Territoire d’Irumu, District de l’Ituri en Province Orientale, à l’initiative de son actuel Président, Monsieur Benoit MUSSANZI  WA MUSSANGU.

 

Formation en gestion financiere et épargne de membres de comité de la coopérative Polepole de Lopa

DENOMINATION

Notre organisation  est dénommée  CENTRE RESOLUTION CONFLITS, CRC en sigle

4

HISTORIQUE

Le Centre Résolution Conflits (CRC) est une Organisation Non Gouvernementale de paix, de défense des droits humains et développement communautaire dont l’idée de création remonte en 1993  à NYANKUNDE, Territoire d’Irumu, District de l’Ituri en Province Orientale, à l’initiative de son actuel Président, Monsieur Benoit MUSSANZI  WA MUSSANGU.

En 1997, le CRC va être reconnu officiellement en District de l’Ituri avec le siège social installé à NYANKUNDE. Suite aux multiples violents conflits qui ont sérieusement menacé le développement de l’Organisation, le CRC s’est vu obligé successivement de délocaliser temporairement  son siège social d’abord de NYANKUNDE à Bunia en 2001, puis de Bunia à Beni dans le Nord-Kivu en 2003. Néanmoins, en référence aux dispositions statutaires, son siège social est établi à Bunia.

Le contexte de sa création était celui d’un conflit ethnique qui était à son comble et laquelle opposait les ethnies Hema et Ngiti du Territoire d’Irumu au tour des problèmes fonciers.

En effet, les Hema, pasteurs de vocation, en besoin perpétuel de recherche des terres pour les pâturages de leur bétail se sont retrouvés mis aux prises avec leurs voisins Ngiti, traditionnellement agriculteurs,  également  en besoin  des mêmes terres pour développer leurs activités champêtres.

Les fondateurs du CRC-RDC, exacerbés par les dégâts matériels et humains d’un conflit ethnique devenu cyclique entre les deux communautés, se sont sentis interpelés et ont décidé de contribuer à la restauration de la paix  entre parties en conflit étant donné surtout le fait qu’elles étaient condamnées à vivre ensemble. L’entreprise était trop risquée d’autant plus que ces derniers appartenaient eux-mêmes à l’une des ethnies en conflit, donc difficilement acceptables par l’autre partie protagoniste. Grâce à leur détermination et par la grâce du Seigneur, ce conflit baissa ou mieux connut une accalmie de quelques années.

Le CRC est une sorte de réseau de personnes et des associations locales qui construisent et montrent les valeurs en travaillant dans les communautés de paix (CLP). C’est ce que nous appelons « Approche communautaire ». Ce réseau travaille pour des actions positives de prévention et gestion pacifique de conflits afin de transformer positivement les conflits qui ont des conséquences néfastes dans la communauté.

Etant donné l’ampleur croissante des conflits durant ces deux dernières décennies à l’Est de la RDC, et fort de l’expérience du passé, le CRC s’est senti de plus en plus investi d’une noble mission : celle de contribuer à la prévention, gestion et  résolution pacifique des conflits, mais de tout conflit, fût-il d’ordre ethnique, économique, social et politique.

C’est la tâche à laquelle l’organisation s’est consacrée durant ces 20 dernières années et voudrait poursuivre les jours à venir, mais de façon plus structurée et plus professionnelle pour espérer de meilleurs résultats par rapport au passé. Car les défis de restauration de la paix, dans le monde d’une manière générale et en RDC plus particulièrement, sont tellement devenus de plus en plus multiformes et sophistiqués tant du point de vue de leur origine, leur nature, leurs acteurs, les stratégies utilisés par ces derniers, leur étendue géographique,  etc. qu’ils requièrent des plans aussi clairs que pertinents et exacts, mieux stratégiques et opérationnels.